Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Douar_Nevez
  • Le blog de Douar_Nevez
  • : la Bretagne, l'apprentissage de la langue bretonne et les merveilles de la nature: animaux, fleurs.. et mon histoire d'amour. Je ne savais pas que je pouvais écrire comme il faut que je sois passionnée!!
  • Contact

Chansons

 Cliquez sur la chanson que vous désirez  fredonner.. e brezhoneg evel-just !! 
(en breton , bien sûr !!!)



 

 




hag e galleg, ivez. (et en français, aussi)

 



                                                        
   

Recherche

Le blog de Douar_Nevez

                 Brav eo Breizh


         Grande nouvelle, mes ami(e)s

vous pouvez entendre

  la prononciation des mots!


                                           

                                                       

                                                    


 

      

Archives

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 00:03

 

     Des tests urinaires ont été fait dans des villages éloignés de 30 à 40 km de Fukushima... et un taux de radiation de plus de 3mS (milli Sievert) a été mesuré chez 15 Japonais.

 

     La norme française pour la population est de 1mS par an.

 

     Il y a donc confirmation d'une contamination par la respiration ou la consommation d'aliments en dehors de la zone de sécurité de 20 km.

 

Je pense que ce n'est qu'un début de constatation

des conséquences horribles

que va produire

 l'accident de cette centrale nucléaire .

 

Source:

DirectMatin du 28 juin 2011

(Japan Times du 27 juin 2011)

Repost 0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 00:03

    Le gouvernement japonais fait tout ce qui est possible pour rassurer sa population.... et c'est bien.

    Les responsables mesurent  les radiations à Tokyo... et elles sont dans les normes! 

 

     - "La ville de Fukushima a annoncé mardi qu'elle allait équiper 34.000 enfants de dosimètres à compter du mois de SEPTEMBRE. Ils conserveront ces instruments de mesure en permanence sur eux pendant 3 mois."


     Alors là, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.... pourquoi seulement en septembre???   Je croyais qu'ils en avaient déjà tous, ce sont eux les plus sensibles aux radiations, ceux sont eux l'avenir!

    Ils devraient tous être éloignés de toutes sources de contamination, quitter la région de Fukushima... et porter un dosimètre, au cas où!

Mais peut-être que si on y réfléchit:

    Radiations non mesurées = radiations non reçues!

Pas vu, pas pris!


     Douar_Nevez, tais-toi, tu es vraiment une persifleuse... jamais ils ne feraient ça... ce sont leurs enfants quand même! T'es folle!


Sources:

20 minutes du 16 juin 2011

http://www.20minutes.fr/article/741417/ville-tokyo-procede-releves-radioactivite

 

Pour en savoir plus:

En cherchant des informations j'ai découvert ce blog.

http://fukushima.over-blog.fr/

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 00:03

     Désormais le nombre d'employés irradiés, officiellement reconnu  par le gouvernement japonais, se portent à 8 personnes.

    Ceux-ci, des liquidateurs, ont reçu des doses excessives ... ils essayaient de colmater les fuites sur les réacteurs nucléaires.

 

     Quelques 100.000 tonnes d'eau  radioactive accumulées dans les bâtiments empêchent les techniciens d'y pénétrer pour procéder aux réparations nécessaires.

 

     Dans un élan de solidarité incroyable, plus de 160 ingénieurs à la retraite se sont portés volontaires pour prendre la place de leurs collègues plus jeunes lors des missions délicates au sein de la centrale afin de réparer les systèmes de refroidissement des réacteurs.

     Je me permets de vous rappeller que les personnes jeunes sont beaucoup plus sensibles aux radiations que les personnes âgées.... voir ici. 

 

    Aux dernières nouvelles l'électricité n'est toujours pas rétablie donc les systèmes de refroidissement ne peuvent repartir.... en espérant qu'ils ne soient pas détériorés en plus!

 

    Il ne faut pas rêver, en permanence, ils doivent arroser avec de l'eau de mer.... qui est corrosive. Comment peuvent-ils remettre en route les installations? Elles vont être toutes rongées par le sel, ça fait plus de 3 mois maintenant ! 

     Cette eau utilisée pour le refroidissement devient radioactive +++, innonde les bâtiments et empêche les interventions.... comment faire des réparations électriques... délicates .... sous l'eau?... En 10 minutes?... sinon ils se condamnent !!! Comment voulez-vous que les réparations avancent efficacement?

 

    Enlevons l'eau mais  pour la mettre où? A part dans la mer je ne vois pas, il y en a beaucoup trop... ils disent qu'ils la stokent dans des barges.

    Mais c'est bête, il faut toujours refroidir les réacteurs.... je remets de l'eau  (le minimum) et toi tu l'enlèves d'accord (au maximum)?... si ça se trouve je repompe l'eau que tu viens de rejetter! Vraiment quelle galère!

     Les coeurs ont fondu, je ne sais pas quand les confinements seront complétement percés mais je suis sûre que l'annonce par TEPCO et le gouvernement japonais ne se fera pas en direct... on l'apprendra bien, bien plus tard.

 

     C'est une vraie horreur et je comprends que les journaux télévisés n'en parlent carrément plus! C'est comme un serpent qui se mord la queue... ou alors tomber de Charrybbe en Scylla.  

 


 

Sources:

Directmatin du mardi 14 juin 2011

Directmatin du vendredi 10 juin 2011

Directmatin du jeudi 26 mai 2011

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:20

     La sociologue Anne Salmon a étudié les risques que la sous-traitance peu amener dans les industries.

    Son livre édité chez Desclée de Brouwer (22 euros) s'intitule:

" Le Travail sous haute tension. Risques industriels et perspectives syndicales dans le secteur de l'énergie."

 

     Mme Séverine CAZES a recueilli ses propos  et un article est paru dans le Parisien du samedi 11 juin 2011.

 

En résumé:

     Le malaise des salariés d'EDF a commencé dans les années 1980 et s'est accentué encore plus dans les années 1990. On les a comme dépossédé de leur travail!

 

- "La maintenance et le nettoyage des centrales nucléaires sont intégralement effectués par des prestataires externes".

 

Et alors, allez-vous me dire?

 

     C'est très ennuyeux car il y s'agit d'une cascade de sous-traitance qui a pour conséquence une rupture de la chaîne du savoir.

- "EDF contacte un premier prestataire, qui lui-même en contacte un second et ainsi de suite".

    Le résultat est qu'au final EDF ne sait même plus qui intervient à un moment donné. Ces intérimaires sont-ils bien formés? 

Il y a donc un grand turnover d'employés anonymes, à la formation..???

     

    Les salariés d'EDF expliquent que les contraintes de temps et de rentabilité exigées par la direction fait que malgré des procédures très détaillées, toutes les règles de sécurité ne peuvent être appliquées car il faut tenir les délais!



Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 00:04

     L'emission de particules radioactives dans l'atmosphère pendant la première semaine à été revue à la hausse... presque doublée!

L'estimation est passée de 370.000 teraBecquerels à 770.000 teraBecquerels.

 

1 Bq (Becquerel) = 1 désintégration par seconde pour un atome

téra = 1012 = mille milliards !!!!

 

    Z'avez bien lu...   aujourd'hui cela fait 3 mois que la catastrophe de Fukushima s'est produite et il y a toujours des émissions radioactives.

 

Pollution marine:

     Greenpeace a prélevé des algues à 22 km des côtes japonaises et a constaté un taux de radioactivité 50 fois supérieurs à la normale. Des échantillons de poissons et de coquillages ont révéles des contaminations.

    Tepco a rejetté des milliers de tonnes d'eau contaminée et ça continue! Il faut refroidir les réacteurs nucléaires qui sont en fusion.

    Les eaux de pluie par ruisselement contaminent aussi la mer.

    Des dépôts radioactifs très importants ont été détectés bien au-delà de la zone d'exclusion.( au nord-ouest ).

 

    Je ne vous conseille pas de venir vous baigner dans ce coin, ni de manger les poissons que vous auriez pêchés. 


 

Source:

Parisien du 8 juin 2011.

Métro du 27 mai 2011 Anne-Aël DURAND

Repost 0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 12:00

     Le 7 juin, 33 pays de l'OCDE ( Organisation pour la coopération et le développement économique) se sont réunis à Paris pour repenser la sûreté nucléaire.

   

- " Les experts avaient pour habitude de ne pas prendre en compte des événements jugés improbables. Les événements récents ont montré que c'était une erreur." a expliqué M. Jacques Repussard, directeur de l'IRSN.

     La probabilité d'un risque majeur estimé à un sur un million vient d'être ramené à 1 sur 100 !!! 4 réacteurs accidentés sur les 450 dans le monde. (M. LAPONCHE Bernard, physicien nucléaire)

     L'Union Européenne possède 143 réacteurs (195 en Europe), 58 pour la France qui aurait donc une probabilité estimé à 50%. En clair, un risque sur deux pour que la même catastrosphe se produise sur notre territoire.

     Les tests préconisés sont présentés comme des écrans de fumée selon de nombreux experts car ils ne déboucheront sur aucune contrainte et en France, c'est EDF qui s'autocontrôlera.

     EDF est une entreprise sérieuse et responsable, on peut avoir confiance, non? .... car Bruxelles n'aurait même pas le pouvoir de faire fermer une centrale devenue dangereuse.

 

     Ceci était des informations trouvées dans les journaux et voilà qu'hier soir  je regarde ENVOYE SPECIAL:


Nos centrales sont sûres messieurs dames

 tout est mis en oeuvre pour la sécurité,

votre sécurité

c'est notre priorité!

 

Mais les reporters montrent d'autres choses:

 

- SOUS-EVALUATION SYSTEMATIQUE des risques naturels par EDF.

- centrales poreuses, colmatage des fuites avec des produits qui ne résisteraient pas en cas d'accident.

- dissimulation des mauvais résultats.

- demande de modification des normes car ils ne peuvent pas les tenir...


      Des employés montrent des documents internes qui n'auraient pas dû sortir de chez EDF... ils sont accablants.

 


http://www.pluzz.fr/envoye-special-2011-06-09-20h35.html 


J'espère que vous pourrez la voir.

Si vous avez un souci, tapez:  Pluzz France 2 sur Google.

Envoyé Spécial du 09 juin 2011 20h35.

Nucléaire, faut-il avoir peur de nos centrales?

 


 

Sources:

Parisien du 8 juin 2011. Article de M. Erwan BENEZET

Direct matin du 31 mai 2011

France 2 reportage Envoyé Spécial du 09 juin 2011

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 12:00

     Mardi 17 mai 2011, TEPCO a confirmé que le combustible de 3 réacteurs sur 4 ( le 1, le 2 et le 3) était fondu, faute d'avoir pu être correctement refroidi.

    Il n'y avait que 2 jours qu'ils le savaient!!! Cet aveu a été fait alors qu'une équipe de 20 experts mondiaux doit venir se rendre compte de la situation. Ces membres de l'AIEA ( Agence Internationale de l'Energie Atomique) inspectent les dégâts et font un état des lieux depuis le 24 mai. Ils devraient rester jusqu'au 2 juin.

 

     Le combustible fondu forme un magma appelé "corium".


     Ce magma risque de percer la cuve puis la dalle en béton et de s'enfoncer dans le sol.... contaminant les nappes phréatiques, les sols en général.. et entretenant les rejets radioactifs dans l'atmosphère.

     TEPCO disait que le combustible était toujours dans la cuve.... mais le directeur M. Junichi MATSUMATO, lors d'un point presse, a fini par avouer que le fond du réacteur 1 était percé.

 

     Les réacteurs sont toujours refroidis avec d'énormes quantités d'eau. Il y aurait entre 100.000 à 200.000 tonnes contaminées sur le site.

     Des techniciens ont enfin réussi à entrer dans ces 3 réacteurs, ils ne restent pas plus de 10 minutes... pourtant le gouvernement japonais, depuis l'accident de Fukushima, a augmenté la limite légale de radiations autorisées pour les travailleurs du nucléaire en temps de crise, à 250 mSv/an au lieu de 100 mSv/an auparavant.

 

     Ces hommes ont pour mission d'accélérer le refroidissement des réacteurs et de faire baisser le niveau de radioactivité en remettant en fonction le système de nettoyage de l'air. Ils espèrent réduire le niveau des radiations à environ un vingtième de ce qu'elles sont aujourd'hui à l'intérieur des bâtiments.

 

- " En dépit de la fusion du combustible, nos objectifs ne changent pas" dit M Sakae MUTO, directeur général adjoint de TEPCO.  La stabilisation de la situation est toujours prévue pour janvier 2012.

 

     En juin débutera la construction d'un sarcophage en acier de 55m de haut, de 47 m de long et de 42 m de large autour du réacteur 1.

Tiens, ça me rappelle quelque chose! 


Sources:

Le Parisien du 20 mai 2011

Métro du 19 mai 2011

20 minutes du 18 mai 2011

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 14:00

 

        Que faire des déchets nucléaires ?

 

     On les stocke, comme on peut, mais avant on jetait les bidons à la mer!!!

 

     Un reportage d'Arté en Lituanie... Une centrale nucléaire éteinte mais qui produit quotidiennement des déchets.... Tiens, et pourquoi la Lituanie ne stokerait pas les déchets nucléaires des autres pays.... s'ils payent bien évidemment!

 

 

     Recherche d'un lieu de stokage définitif en Allemagne mais il parle de celui de la France. Vidéo ARTE.

 

 

     La FRANCE a trouvé !!! Le village de Bonnet (55130) dans la Meuse !!! Vidéo ARTE.

     Habitez-vous par là? Ce n'est pas très loin de Metz.

 

 

Un joli petit village de moins de 250 habitants...

http://www.communes.com/lorraine/meuse/bonnet_55130/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bonnet_(Meuse)

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 12:00

     L'accident de Fukushima fait réfléchir certains dirigeants.... il semblerait.

     Au Japon, il a été décidé de suspendre l'exploitation de la centrale  de HAMAOKA au nom de la sécurités des populations, cette région centrale du japon ayant une forte activité sismique.

     7.800 nouvelles personnes ont été évacuées dans un rayon de 30km autour de la centrale de Fukushima.

     Et en France que peut-on penser de la centrale de Nogent-sur-Seine, située à 110km au sud-est de Paris.

     14 centrales se trouvent dans un rayon de 500 km autour de Paris. Je ne sais pas le nombre exact de réacteurs... on va dire une trentaine!

     Un rayon d'évacuation de 30 km ne suffit pas car en fonction des conditions climatiques, la radioactivité peut se déposer et se concentrer sur une bien plus grande distance.

     Évidemment, le protocole en cas de catastrophe prévoit une distribution de pastilles d'iode pour les habitants vivant dans un rayon de....10km.

Vous avez bien lu, 10 km! .


    La centrale de Nogent-sur-Seine dans l'Aube a 20 ans. Le rapport de 2009, estime que tout est mis en oeuvre pour que le risque soit le plus faible possible.

M. Michel BABEL, chef de division de l'ASN dit:

- "  Il y a peu de chance qu'un tsunami touche la centrale de Nogent-sur-Seine! Et le risque est faible pour Paris, d'une part parce qu'il n'y a pas de centrale à moins de 100km et d'autre part car les vents soufflent rarement de Nogent vers Paris. Mais il n'est pas impossible que le drame de Fukushima conduise à réviser le rayon de sécurité autour des centrales."

 

     Vous êtes rassurés mes ami(e)s....s'il se produisait un invraisemblable  accident, le vent soufflera dans le bon sens, pas sur les Parisiens, c'est le monsieur qui le dit!

 

     L'audit programmé sur les centrales nucléaires françaises est contesté par Greenpeace car faute de temps tous les aspects ne seront pas étudiés, comme celui d'un acte terroriste, par exemple.

 

     En Suisse, il a été démontré que tous les réacteurs avaient besoin d'être améliorés. La catastrophe de Fukushima a retourné l'opinion publique et une grande marche a été organisé pour la sortie du nucléaire le dimanche 22 mai 2011... pourtant mi-février les Bernois avaient voté pour la construction d'une nouvelle centrale nucléaire à Mulheberg.

     Le 11 mars et la catastrophe au Japon n'avait pas encore eu lieu.

 

 

Sources:

Le Parisien du 10 mai 2011

20 minutes du 26 avril 2011

http://www.liberation.fr/terre/01012337403-japon-arret-de-la-centrale-nucleaire-de-hamaoka

http://sitemap.dna.fr/articles/201105/20/le-retournement-de-opinion,region,000011721.php

http://www.swissinfo.ch/fre/politique_suisse/votations/fevrier_2011/Berne_dit_oui_a_une_nouvelle_centrale_nucleaire.html?cid=29485938

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 12:00

     Le 16 mai, une réunion de la commission de suivi hydraulique a eu lieu, elle était prévue mi-juin normalement.

     Une sécheresse exceptionnelle, du jamais-vu depuis 1959, sévit en France.

     Chaque région a été passée au crible: niveau des nappes phréatiques, aridité des sols, débit des cours d'eau, état des barrages et... situation des centrales nucléaires!

 

     Fin juin, un plan de lutte anti-sécheresse devrait être finalisé.

 

2011-05 France sécheresse

 

Pourquoi s'occuper des centrales nucléaires, allez-vous me dire!!

44 des 58 réacteurs nucléaires sont situés près d'une rivière.(14 centrales: Chooz, Cattenom, Fessenheim, Nogent-sur-Seine, Saint-Laurent-des-Eaux, Dampierre, Belleville, Chinon, Civaux, Golfech, Bugey, Saint-Alban, Cruas, Tricastin).

14 autres en bord de mer (5 centrales: Gravelines, Penly, Paluel, Flamenville, Blayais).

     Il y a une diminution alarmante du niveau d'eau dans les rivières, le niveau est proche de celui d'un mois d'août!

     Plusieurs fois EDF a été contraint de stopper ou de réduire la puissance de certaines centrales car il n'y avait plus assez d'eau pour les refroidir, notamment en 2003 et 2005.

     En 2003, suite à la baisse du niveau de la Meuse, un réacteur avait été arrêté à Chooz et EDF avait dû pomper de l'eau dans un bassin voisin.

     Cette année, en 2011, on remarque, en particulier pour la Loire, (4 centrales) un niveau d'eau dramatiquement bas. A Orléans, le débit est réduit de 84% et à Giens de 78% par rapport à la moyenne.

    EDF n'envisage pas un possible assèchement de certaines rivières!!! IMPOSSIBLE.....  comme un tsunami de 15m de haut!!!

   C'est qu'il faut prévoir à l'avance l'arrêt d'un réacteur car même stoppé, il doit être REFROIDI continuellement!!!

   M. Thomas Houdré, directeur de la direction des centrales nucléaires à l'Autorité de Sûreté Nucléaire, dit:

- " si un fleuve est trop bas, il y aura un arrêt des réacteurs. Il y a un seuil d'alerte au delà duquel le réacteur doit être mis à l'arrêt avec une marge suffisante pour ensuite le refroidir. Le besoin d'eau décroît rapidement. Après une semaine le réacteur nécessite peu d'apport en eau froide. ".

     Actuellement, la centrale de Civaux (Vienne) est aussi étroitement surveillée. la rivière a déjà un faible débit.

 

PROBLEMES:

     Au-delà du risque de non-refroidissement, donc de la sécurité (voir ce qui  est arrivé à Fukushima),  l'arrêt de nombreux réacteurs risque de devenir obligatoire.... moins de réacteurs veut dire pénurie d'électricité et fonctionnement accru des centrales situées en bord de mer avec les risques que cela comportent !!!

     On risque d'avoir chaud cet été et il n'y aura pas de climatisation... pensez à acheter un éventail. 

     J'espère que l'on n'aura pas soif comme ces nombreuses plantes qui grillent sur place.

Ma pelouse à Paris!!!

     Je ne l'arrose pas, je garde l'eau de pluie pour mon potager... je n'ai même plus de quoi arroser mes fleurs.  

     Je ne sème plus rien à moins que la pluie ne revienne et remplisse tous mes récupérateurs d'eau.

2011-05 sécheresse

 

Sources:

Le PARISIEN du 16 mai 2011 - Articles de M. Frédéric MOUCHON et de M. Charles de Saint Sauveur.

Le 20 minutes du 13 mai 2011.

Photo: Météo France, ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transport et du Logement.


Repost 0